L'équipe de tournée idéale

Dans des conditions idéales de tournée et peu importe la discipline, l’équipe se compose normalement d’artistes (comédiens, musiciens, danseurs), d’un régisseur et d’un technicien.

Le régisseur et le technicien s’occupent des tâches techniques, logistiques et administratives. Ils libèrent les artistes pour que ceux-ci se préparent au spectacle, accordent des entrevues, parlent au public, etc. Ces échanges sont importants pour l’image de l’artiste, du spectacle et du producteur. Il faut donc s’assurer de les prioriser avant tout le reste, et ce, même en tournée.

Les producteurs choisissent parfois de ne pas embaucher un régisseur pour des raisons financières, mais il est fortement recommandé d’inclure cette personne dans votre équipe. Dans un monde idéal, l’équipe inclurait aussi un directeur de tournée qui s’occuperait de l’horaire, de réserver les équipements nécessaires et les chambres d’hôtels, de confirmer les heures de montage et de démontage, etc. Parfois, cette personne partira en tournée avec le groupe et agira aussi à titre de régisseur, mais il arrive qu’elle reste derrière et gère la tournée à distance. Si elle est présente en tournée, elle peut gérer les situations imprévues rapidement. Sinon, elle aura l’avantage d’être à distance, sera moins fatiguée et sera capable de prendre des décisions plus rationnelles. Il y a donc des avantages liés aux deux options.

Les hauts et les bas de la tournée

Avant de partir en tournée, le producteur doit organiser une rencontre avec l’équipe pour discuter de certains points :

Bonne entente

Les membres de l’équipe vont passer un bon bout de temps ensemble. Il y a donc lieu de les réunir avant leur départ pour qu’ils se familiarisent un peu avec les habitudes et les besoins de chacun, de chacune et s’engagent à les respecter.

Représentants de la compagnie

En tournée, l’équipe représente le producteur, l’artiste (tête d’affiche) ou le groupe en tout temps, même dans les hôtels et les restaurants. À garder en tête en matière de comportement : les sujets de discussions en public, le respect mutuel et le respect envers les gens rencontrés pendant la tournée.

Représentants du milieu artistique et de la francophonie

Tourner en Ontario français signifie visiter des communautés qui ont un accès variable aux artistes ou aux spectacles professionnels de langue française. Les artistes accueillis par ces localités deviennent ainsi les ambassadrices et les ambassadeurs de leurs pairs, toutes disciplines confondues, et de la francophonie (langue et culture) auprès des publics et des médias.

Qualité du spectacle

Tous les spectateurs méritent un bon spectacle. L’équipe sera fatiguée, leurs familles et leurs amis leur manqueront, mais il est essentiel de maintenir la qualité du spectacle au même niveau qu’à la création. Une bonne façon d’y parvenir est de procéder à des réchauffements avant toutes les performances – réchauffer son corps, sa voix et prendre le temps de se préparer mentalement au spectacle.

Un seul maître à bord

Une personne doit être désignée d’entrée jeu pour agir comme capitaine de l’équipe. Dans le cas d’une compagnie de théâtre ou de danse, cette tâche incombe normalement à la régie ou à la direction de tournée si cette dernière accompagne l’équipe. En chanson-musique, c’est la tête d’affiche ou le leader naturel du groupe qui assume cette responsabilité. Pourquoi a-t-on besoin d’une ou d’un capitaine ? Parce qu’une personne doit s’assurer que l’équipe respecte son horaire et ses engagements tout au long de la tournée. Les comportements humains étant sujets à de nombreuses variations, il faut qu’une personne dirige le clan avec une autorité bienveillante. Cette autorité doit être reconnue, comprise et respectée par tous.

Hôtel

Avant le départ, il est conseillé de se poser les questions suivantes : comment allouerons-nous les chambres d’hôtel ? S’il y a un nombre impair de personnes, qui dormira seul ou accommoderons-nous trois personnes dans une chambre ? Qui ronfle ? Qui s’occupe des réservations ? Des questions auxquelles il faut répondre plus tôt que tard.

Se nourrir

C’est essentiel de bien se nourrir en tournée, pour sa santé physique et mentale. L’équipe aura envie d’économiser sur ses indemnités, donc il faut lui rappeler que ces allocations ont pour but de lui permettre de « vivre en tournée » et qu’il ne s’agit pas d’un cachet supplémentaire. De plus, si un membre a des allergies ou des restrictions alimentaires, il est important d’en tenir compte lorsque vient le temps de choisir des restaurants. Les personnes aux prises avec ces défis ont intérêt à se rendre à l’épicerie avant leur départ et à inclure les articles dont elles ont besoin dans leurs bagages. Vous croiserez d’autres épiceries en cours de route évidemment, mais il n’est pas certain que celles qui se trouvent dans de plus petites communautés auront ce qu’il vous faut.

Se soigner

Si un membre de l’équipe a besoin de médicaments sous ordonnance, cette personne aurait intérêt à emporter avec elle tout ce dont elle a besoin. Elle n’aura pas accès nécessairement à une pharmacie ouverte 24 heures dans toutes les communautés de la tournée.

Conduite des véhicules

Il est essentiel que les membres de l’équipe se partagent la conduite des véhicules. Il faut s’assurer que ce ne sont pas toujours les mêmes personnes qui font tout afin d’éviter des frustrations et la fatigue. Assurez-vous que les membres désignés de votre équipe possèdent des permis de conduire en règle.

Temps seul

Il est tout à fait normal d’avoir besoin de temps pour soi à un moment donné pendant la tournée. C’est important de le mentionner et de ne pas se gêner de le demander à l’équipe. Vos collègues doivent respecter ce besoin et vous l’accorder sans se frustrer. Après tout, c’est un besoin qu’ils pourraient éprouver à leur tour en cours de route.

Montages

C’est important de clarifier avec les membres de l’équipe quel sera leur apport aux montages et aux démontages du décor, à l’entretien des accessoires, des costumes, de l’équipement technique, etc. Doivent-ils être toujours présents ? Quelles seront leurs tâches ? Aussi, si un membre de l’équipe ne se sent pas bien, comment l’équipe gérera-t-elle le montage ou le démontage avec une personne en moins?

Pauses

Les pauses, pour les fumeurs en particulier, sont une très grande source de frustration en tournée. Il vaut mieux définir avec l’équipe quels seront les meilleurs moments pour les prendre. Après le montage ? Après le spectacle ? Avant le démontage ? Après le démontage ? Est-ce que toute l’équipe prend une pause en même temps ? Il est important de déterminer ce genre de détails parce qu’ils peuvent engendrer bien des frustrations inutiles au sein de l’équipe.

Conflits

Il y aura des conflits en tournée, c’est presque inévitable. C’est normal, puisque les membres d’une équipe passent 24 heures sur 24 ensemble pendant une période plus ou moins prolongée (jours, semaines, mois). Ils doivent apprendre à vivre ensemble. Il est donc important de s’entendre au préalable sur les façons de gérer et de régler les conflits pour éviter que ces différends n’enveniment l’atmosphère. Nous vous recommandons l’approche suivante puisqu’elle va droit au but : au départ, tout le monde s’entend que la résolution d’un conflit, peu importe sa nature, exige la bonne volonté et la collaboration de tous. Cernez le problème et proposez des solutions où toutes les parties trouveront leur compte. N’attendez pas que la situation dégénère avant d’agir. Si la situation persiste, la ou le capitaine de l’équipe peut imposer une solution temporaire ayant pour but d’aplanir les différences et de maintenir l’harmonie du groupe, même de façon superficielle. L’équipe pourra se pencher à nouveau sur le problème un peu plus tard ou à la fin de la tournée.

Ces sujets peuvent sembler évidents ou « sous-entendus », mais il est bon de les tirer au clair pour ne laisser aucune place à l’interprétation.