Gestion des défis, des imprévus

Annulation d’un spectacle. En plus des défis techniques et interpersonnels, il peut arriver que l’équipe soit obligée d’annuler un spectacle. Plusieurs circonstances peuvent être en cause :

  • Lieu non sécuritaire. Si la salle n’est pas sécuritaire pour les artistes, s’ils risquent de se blesser parce que le plancher est troué, par exemple, c’est une bonne raison d’annuler le spectacle, surtout si un autre lieu n’est pas disponible. Le régisseur, les artistes et le diffuseur prendront cette décision.
  • Public non respectueux. Il peut arriver que des membres du public soient irrespectueux envers les artistes, par exemple en les interpellant pendant une performance ou en lançant des objets sur la scène. Même si le spectacle est en cours, on peut y mettre fin si les artistes ne se sentent plus en sécurité.
  • Salle pas assez grande. Surtout dans le milieu du théâtre ou de la danse, si la salle n’est pas assez grande pour y accueillir le décor ou le tapis de danse, le spectacle pourrait être annulé. Au théâtre, le décor est une partie essentielle du spectacle et ne peut avoir lieu sans lui. En danse, le tapis est essentiel à la sécurité des artistes. Donc, si l’intégrité artistique du spectacle ou la sécurité des artistes est menacée, le spectacle peut être annulé.
  • Non-respect de la fiche technique. Tel que mentionné dans la section précédente, la fiche technique est une composante du contrat paraphé par le diffuseur et le producteur. Elle énumère les besoins du spectacle. Si le diffuseur a signé le contrat, il s’engage donc à respecter la fiche technique. Si l’équipe de tournée arrive chez le diffuseur et constate qu’il manque des éléments essentiels au bon déroulement du spectacle, de l’équipement technique par exemple, il est possible d’annuler le spectacle car il s’agit là d’un bris de contrat.
  • Forces majeures. Il sera stipulé dans les contrats que le spectacle peut être annulé en cas de force majeur, comme les conditions météorologiques (tempête de neige !). Il faut en être conscient et choisir ses dates de tournée en conséquence. Pour y parvenir, répondez aux questions suivantes : où? et quand? L'Ontario, c’est grand. La province réserve différents types de climats aux voyageurs selon les saisons. Si vous tournez en janvier ou en février, il vaut mieux éviter le nord de l'Ontario ou prendre les mesures nécessaires pour la conduite d’hiver (ex., chaussez votre véhicule de pneus d’hiver, employez des essuie-glaces d’hiver, etc.). Une tempête de neige peut entraîner l’annulation d’un spectacle, des routes peuvent être fermées, etc. Au-delà des conditions météorologiques, il faut penser aussi au calendrier scolaire, surtout si vous voulez tourner dans les écoles. Renseignez-vous sur les congés scolaires, les journées pédagogiques et la période des examens. Si une équipe de tournée se retrouve quatre jours de suite sans spectacle parce que le producteur ou la tête d’affiche n'a pas remarqué que les élèves et les enseignants étaient en congé, il ou elle devra débourser l’équivalent de quatre jours d’indemnités forfaitaires et de cachets sans être en mesure de récupérer ses dépenses, faute de revenus. Il vaut mieux faire un peu de recherche pour appuyer la planification de votre tournée.

Enfin, la décision d’annuler un spectacle relève du régisseur de tournée. Si cette personne perçoit que la qualité artistique du spectacle ou la sécurité des artistes est en jeu, elle peut prendre cette décision. Avant d’agir, il est préférable de se référer aux clauses d’annulation comprises dans le contrat pour éviter toute mésentente.